We Act Challenge 2017

Un compétition pour doper l'épanouissement en entreprise

Mises bout à bout, ce sont souvent les petites actions qui ont le plus grand effet positif sur l’épanouissement - et la performance - en entreprise. Pour la première fois, les sociétés romandes ont la possibilité de participer au We Act Challenge, une compétition visant le développement des ressources.

Par «ressources», les responsables de ce concours annuel - lancé en 2015 en Suisse alémanique - entendent aussi bien les ressources de l’entreprise que les ressources personnelles et naturelles, apprend-on sur leur site web. Concrètement, l’édition 2017 du We Act Challenge propose aux participants d’apprendre les bons réflexes au quotidien, que ce soit l’auto-partage, les réunions debout, la montée des escaliers ou le recyclage.

La compétition se déroulera sur trois semaines, du 4 au 24 septembre. Les équipes inscrites pourront choisir - via une plateforme ad hoc pour smartphones et ordinateurs - les actions à mettre en place dans leur société. Ils s’appliqueront ensuite à collecter le maximum de points, afin de gagner des prix.

En 2016, le We Act Challenge - qui a été développé par la spin-off de l’EPFZ WeAct - a réuni plus de 450 personnes. Plusieurs entreprises renommées, telles qu’Emmi, Givaudan ou Sensirion, se sont prêtées au jeu. Au final, quelque 50’000 actions ont été réalisées, permettant notamment d’économiser 7 tonnes de CO2.

Selon les organisateurs, «les participants (à l’édition 2016) témoignent d’un bien-être accru et d’une meilleure cohésion de l’équipe». Et de se dire certains qu’à une époque où la Suisse connaît une proportion comparativement élevée de rotation du personnel, et où le changement d’employeur est souvent lié à une volonté de plus grand épanouissement, un projet comme celui-ci a une carte non négligeable à jouer.

Laisser un commentaire0 Commentaires
Texte: hrtoday.ch
Davantage d'articles de hrtoday.ch

Commenter

Ces articles pourraient vous intéresser