Le travail temporaire a augmenté en Suisse l'an dernier

Le recours à l'intérim a poursuivi son essor l'an passé en Suisse. Reflet des besoins du marché du travail en termes de flexibilité, le nombre d'heures de dur labeur fournies par les salariés temporaires a vu sa croissance s'accélérer à 5,8% en 2017, à quelque 175 millions.

Travail_temporaire.jpg

Sur l'année sous revue, pas moins de 340'000 personnes ont oeuvré en tant que travailleurs temporaires. Photo: www.le-travail-temporaire.ch

(ats) Sur l'année sous revue, pas moins de 340'000 personnes ont oeuvré en tant que travailleurs temporaires, écrit l'association Swissstaffing. Ces salariés représentent actuellement 2,3% de la population active.

En 2016, les entreprises suisses de travail temporaire avaient placé 1,9% d'heures de travail supplémentaires au regard de 2015. L'association des services suisses de l'emploi, parmi lesquels Adecco, Manpower, Randstad et Kelly Services célèbre cette année les cinquante ans de sa fondation.

Pour l'occasion, Swissstaffing a mis en ligne un site à l'adresse "www.le-travail-temporaire.ch" afin de présenter le travail temporaire est ses multiples facettes ainsi que les prestataires de services dans ce domaine. L'association note que la branche fait face à de nombreuses nouvelles tâches dans les contextes de flexibilisation croissante du travail et de la numérisation de nombreuses activités.

La transformation numérique fait entrer sur le marché de nouveaux acteurs dont les offres approchent les limites des lois ainsi que des systèmes d'assurance sociale existants. Swissstaffing entend contribuer à créer des conditions-cadres assurant un équilibre entre la flexibilisation progressive du travail et la sécurité sociale, tant pour les employés que les employeurs.