Conseils pratiques

Soigner la relation humaine est la clé pour s’adapter aux mutations en cours

Quels sont les effets des relations de confiance sur les processus de changement et en ce qui concerne la gestion durable des ressources dans les entreprises?

Le système économique mondial est en pleine mutation – l’avènement de la numérisation et de l’automatisation nous pose des défis majeurs. Chaque entreprise vit dans son propre environnement et s’efforce de s’adapter constamment aux nouvelles situations. En même temps, les entreprises sont mises au défi de repenser les stratégies et les processus établis à partir de la base. Cela se traduit par des programmes de réduction des coûts et de restructuration, par des changements dans les méthodes de travail traditionnelles, dont certaines disparaissent complètement, et par la combinaison de ce qui a fait ses preuves et de ce qui est nouveau. Pour les personnes qui travaillent dans les entreprises, cela signifie suivre le rythme, les innovations constantes et les changements qui en découlent. Ce n’est pas une tâche facile.

Arrêtons-nous un instant pour examiner de plus près l’influence des relations interpersonnelles au sein des organisations, dans la culture d’entreprise et enfin dans les moyens de subsistance des entreprises.

Une chose est certaine: sans une gestion durable des ressources, le changement, la numérisation et l’automatisation peuvent devenir un problème majeur de rentabilité.

L’importance du développement organisationnel

Les innovations disruptives brisent les marchés établis. Kodak et Nokia sont les meilleurs exemples qui démontrent à quelle vitesse tout peut se dégrader si les progrès technologiques sont manqués et si les signaux du futur sont ignorés. Plus les organisations sont capables de s’adapter à des exigences externes et internes complexes, plus leur viabilité et leur attractivité sont grandes. La capacité à changer est l’une des compétences existentielles des organisations.

La reconnaissance de la nécessité de changement en temps utile et la capacité à mettre en œuvre les mutations nécessaires dans un délai adéquat sont donc décisives pour la survie économique de l’entreprise. La condition préalable consiste dans le développement durable des relations. Il existe dans ce monde une force fondamentale dans la formation des relations, qu’elles soient privées, professionnelles, économiques ou culturelles: la confiance mutuelle!

La confiance – le début de tout 

Le leadership à l’ère numérique exige de la confiance, du sens, de l’inspiration et de la valorisation. Comment créer et ancrer une base de confiance entre la direction et les employés?

Stephen R. Covey a relaté la métaphore du compte de la relation émotionnelle dans son livre «Les sept habitudes des gens efficaces». Il décrit le degré de confiance qui s’est établi dans une relation; c’est le sentiment de sécurité qu’un individu transmet à un autre. Si la personne est valorisante, polie, honnête, fiable et digne de confiance, elle bénéficie alors d’un «avoir» sur le compte relationnel de l’autre personne. Le compte relationnel est important et la communication peut s’en trouver facilitée, devenir rapide et efficace. Mais si la personne est grossière, qu’elle ignore son entourage, qu’elle est hostile et qu’elle veut contrôler les autres, alors, à un moment donné, le compte de la relation émotionnelle sera à découvert. Le niveau de confiance est alors faible. Si une réserve de confiance élevée n’est pas alimentée durablement par les dépôts, la relation risque de se rompre. En conséquence, de l’énergie précieuse est perdue des deux côtés. Au lieu de travailler ensemble, un conflit surgit – et les objectifs individuels sont fixés au-dessus des objectifs globaux de l’entreprise.

Il y a six versements principaux pour S. Covey:
• Comprendre l’individu: s’intéresser vraiment à l’autre personne. Traiter l’individu comme on aimerait être traité soi-même est l’un des versements les plus importants.
• Attention aux petites choses: l’attention et l’appréciation sont importantes. Sous chaque coquille dure, il y a un cœur «tendre» qui veut se nourrir.
• Tenir son engagement: le non-respect des promesses entraîne un débit important. La confiance est ébranlée.
• Clarifier les attentes: il est important de clarifier les attentes concernant le rôle respectif du dirigeant et de l’employé. De nombreuses difficultés relationnelles sont fondées sur des attentes différentes quant aux rôles et aux objectifs. Chaque personne est différente et unique, il est donc d’autant plus important de maintenir une communication ouverte et honnête entre nous.
• Faire preuve d’intégrité personnelle: l’intégrité et l’honnêteté créent la confiance et sont donc la base fondamentale des dépôts sur le compte. Les succès des employés leur appartiennent et ce qui est prêché doit aussi être mis en œuvre. Cela signifie aussi de ne pas oublier de rester fidèle aux absents.
• S’excuser honnêtement pour les déviations: là où les gens travaillent, des erreurs et des injustices se produisent. Dans ce cas, il est important de s’excuser – sincèrement. Oser affronter son erreur dignement est une force de caractère et non une faiblesse comme on l’interprète souvent dans la pratique.

Les processus de changement et les perspectives d’avenir incertaines peuvent exercer une forte pression sur le compte des relations. La peur paralyse les ressources existantes des gens et peut les amener à passer à un «mode de survie». L’action et l’engagement se transforment en réaction et en protestation. L’ouverture et la compréhension se transforment en résistance et en méfiance. Dans cette situation, le leader joue un rôle décisif. Parce que souvent les sentiments et le contact émotionnel sont trop brefs, par conséquent des ressources précieuses sont bloquées.

Un leadership efficace et la création de relations solides sont essentiels. La condition préalable au succès d’un processus de changement découle de la bonne compréhension du personnel concernant la signification du changement. Les gens qui en reconnaissent le sens sont motivés, curieux de la nouveauté et prêts à assumer des responsabilités. Ils influencent les sceptiques en mettant les avantages au premier plan. Cela exige une communication claire, ouverte et honnête entre les différents niveaux hiérarchiques. Plus tôt les personnes concernées seront impliquées, mieux le nouveau processus pourra s’ancrer efficacement dans l’organisation existante. C’est la pierre angulaire de relations nouvelles et renforcées entre les parties concernées. Différentes émotions jouent un rôle dans chaque relation. Elles sont des moteurs intérieurs et influencent la motivation et l’attitude profonde des personnes impliquées. Dans les processus de changement, il est important de prêter attention aux besoins fondamentaux des personnes – après avoir identifié et clarifié leur propre rôle au sein du système – et de l’avoir intégré dans le processus. De cette façon, les participants resteront en mouvement plus longtemps afin de générer la durabilité.

La voie d’un management des relations réussi

Développez une culture d’entreprise commune, attrayante et tournée vers l’avenir, dans laquelle les employés font partie de l’histoire de la réussite.

• Processus de changement: ne vous occupez pas seulement de la stratégie, de l’organisation et des processus, mais aussi des personnes qui les mettent en œuvre activement.
• Partagez vos connaissances sur le compte relationnel, créant ainsi une prise de conscience de ce qui se passe subliminalement dans les relations. Nous n’avons pas besoin d’aimer tout le monde de la même façon, mais nous nous respectons parce que nous travaillons ensemble.
• Gestion des ressources: créez des jalons clairs dans la mise en œuvre de votre nouvelle stratégie. Chaque étape du succès est célébrée et chaque échec est analysé conjointement. Communiquez ouvertement et honnêtement. Vous gagnez en énergie et en efficacité.
• Ne sous-estimez pas vos employés – il y a beaucoup de potentiel inexploité!

 

Cet article est paru pour la première fois dans la publication allemande HERO MAGAZINE, 02/2019, pp. 10–14

Laisser un commentaire0 Commentaires

est consultante et coach. Elle a fondé la société de conseils Management Excelence.
www.susanne-zimmermann.ch

Davantage d'articles de Susanne Zimmermann

Commenter

Ces articles pourraient vous intéresser