Genève

Innover par les communautés

Réconcilier le bien-être et les intérêts individuels avec la performance collective et les intérêts de l’organisation. Voilà en substance l’intention de départ d’Alain Pillet, de Philippe Clark et de Clément Demaurex.

De cette intention, ils ont rédigé un Dossier HRM (n° 52 – Le Return On Community) qui détaille les étapes de leur méthode. En résumé, ils proposent d’aborder le changement organisationnel et de stimuler l’innovation en identifiant les communautés d’une organisation et en observant les interactions entre ces communautés. Tous les trois formateurs et coachs chez Axiome Change, ils ont présenté leurs travaux lors d’un First Rezonance, le 13 mai 2019, à la FER Genève. Les trois auteurs ont ensuite proposé aux 180 participants de tester la méthode en répondant à quelques questions en ligne (Mentimeter). Mais c’est surtout les témoignages de deux entreprises qui ont marqué les esprits. Anaïs Stauffer (DRH) et Sybille Eigenheer (responsable formation) de l’Hospice général ont d’abord expliqué pourquoi leur institution s’est engagée dans cette voie. Deux éléments ont déclenché la réflexion: une hausse considérable des dossiers à traiter et la dématérialisation de tous les documents et processus de travail. Anaïs Stauffer a relevé «le doute vertigineux» qui l’a envahie à certains moments puisque ce changement d’organisation du travail bouscule considérablement les habitudes. Elle a également souligné l’importance de se donner suffisamment de temps pour changer la culture (plusieurs années). Vincent Bonvin, directeur de B-Groupe, une entreprise de construction basée à Sierre a lui aussi raconté la grande mue de son organisation. «Il y a eu énormément de résistances au début mais je ne voudrais plus revenir en arrière.» Le fait de responsabiliser ses équipes et de leur demander de contribuer plus activement a porté ses fruits. «La communication est plus fluide et la direction est moins isolée aujourd’hui. Cela dit, les équipes ont toujours besoin d’un cadre et d’un cap.» Et de conclure: «Nous n’avons rien changé et nous avons tout changé.»

Laisser un commentaire0 Commentaires
Texte:
Davantage d'articles de

Commenter

Ces articles pourraient vous intéresser