23.00 CHF

HRM-Dossiers

Le Return On Community (no. 52)

La communauté que nous introduisons dans cet essai part de trois principes: le premier, c’est que la performance peut se définir en fonction de la qualité et de la quantité de relations qu’une organisation peut mettre en place, soutenir et développer. Le second est que l’on ignore largement de quoi une organisation est capable. Prendre conscience de ces dispositions latentes ou peu explicites, les faire émerger, les utiliser et les mesurer, tels sont les ressorts de la communauté et de son indicateur le Retour sur Communauté (ROC). Le troisième, c’est que la communauté n’impose pas de modifier les structures organisationnelles existantes. Elle ne les remplace pas. En revanche, elle leur permet de développer ce que l’on pourrait appeler une culture, c’est-à-dire une manière d’agir collective qui s’organise autour d’une nouvelle conception du changement et de l’innovation.

 

 

 

Table des matières

- Intention 7
- Partie 1 – De quoi la communauté est-elle le nom? 9

  Passer la main: où l’on constate qu’il est difficile d’oublier les vieilles idées 9
  Donner la main: où l’on suit le conseil de Peter Drucker qu’on ne peut concevoir la communauté que si on peut la mesurer 2
  Main dans la main: où comment repenser votre organisation en termes de communauté 13
  Tendre la main: où l’on constate que la réussite dépend moins d’un but recherché que du soin particulier à ce qui le rend possible 15
  Prendre son courage à deux mains: où l’on entrevoit ce qui fonde la communauté et certaines conséquences 17
  Manu non Military: où l’on revisite la notion de leadership à travers l’histoire du capitaine David Marquet et ses implications pour la communauté  20
  Prendre en main: où l’on commence à comprendre ce qu’est une communauté 22
- Partie 2 – Indicateur et rôle managérial 25
  Laisser venir – Une question de fiabilité 25
  Le «Return On Community» (ROC) 27
  Improviser: le futur des entreprises! 30
  Exemples d’accompagnement sur le terrain 31
- Partie 3 – LE RADAR: Dispositif d’instauration d’une communauté 33
  Conditions d’émergence de la coopération 34
  Les personnages 35
  Dispositif 36
  4 étapes et 3 seuils 37
- Partie 4 – Exercice guidé 39
  Questionnaire 40
  Vos compétences communautaires 42
  Vos résultats suggèrent (hypothèses) 44
  Les leviers du changement (Pistes d’action) 45
- Conclusion 47
  Le territoire plutôt que la carte 47
- Bibliographie 48
- Notes 49

 

1. édition 2018, 54 pages

Auteur: Alain Pillet

Alain Pillet est expert dans l'accompagnement du changement. Il s’engage depuis quinze ans à faire le lien entre la recherche, la formation et les entreprises à travers la société Axiome-Change Sàrl qu’il a fondée en 2007, et son activité de maître d’enseignement et de recherche à la HES-SO.


Après avoir développé des procédures pour lutter contre la maltraitance et créé des dispositifs de formation spécialisée en tant qu’adjoint de direction à la Fondation de Verdeil (Vaud), il a dirigé le Centre d’enseignement des soins d’urgence à Lausanne (Bois-Cerf CESU) et développé des prestations de sécurité et santé au travail (SST) en entreprise. Son parcours atypique lui permet de créer des stratégies créatives dans le domaine de la gestion.


Ses mandats de chargé de cours à l’Université de Savoie, à l’IDHEAP (UniL) ainsi que sa responsabilité du CAS «Management de la transformation » (www.masterqsm.ch) sont l’expression de son engagement pour le développement d'une organisation apprenante, favorable au processus d'innovation.


Fort de sa formation en coaching organisationnel (©The Leadership Circle Profile, ©Team Resource Management), il accompagne le processus de transition des managers et des organisations dans le but de «libérer» les entreprises. Cela consiste à ce que tous les employés soient libres et responsables de prendre un rôle et toute décision utile pour le développement de l'entreprise.


Contact: alain.pillet@axiome-change.ch

Autres articles de Alain Pillet

Clément Demaurex est un activiste créatif. Il s’engage continuellement pour que l’expérience collective permette à chacun de s’épanouir, de développer son plus puissant potentiel. Il lutte contre les dominations et l’oppression par son action de connecteur et  d’animateur.


Après des études de théologie, il a coordonné l’accueil et la distribution de nourriture aux plus démunis à la Soupe Populaire de Lausanne. Il a animé l’espace convivial de l’Association Dialogai et co-créé une Boîte de Nuit LGBT à Genève. Il a défendu la culture alternative en tant que porte-parole de L’Usine et organisé l’activité de ce centre culturel autogéré en qualité de secrétaire général.


Actuellement, il aide des jeunes à entrer dans le monde professionnel en développant une posture contributive et accompagne des organisations dans le développement d’une culture coopérative. Il intervient dans le cadre du CAS en management de la transformation, HES-SO. Expert des dynamiques collectives, il centre son action sur la cohérence entre valeurs et fonctionnement au sein des organisations et empowerment individuel.


Contact: clement.demaurex@gmail.com

Autres articles de Clément Demaurex
Auteur: Philip Clark

Philip Clark a dirigé l'innovation pour Global Services and Solutions chez Orange Business Services. Auparavant, il a créé et dirigé une entreprise de design ergonomique pendant 10 ans et puis est devenu partenaire d’une société de conseil en organisation active dans le secteur de télécoms.


Licencié en philosophie de l’Université de Sussex, il possède un master en histoire de l’art de l’Institute of Fine Arts de la New York University et un MBA de l’école nationale des ponts et chaussées. Il est chargé de cours à la HES-SO et à l’Université Savoie Mont Blanc.


Contact: philip.clark@axiome-change.ch

Autres articles de Philip Clark