Vidéo

Compte rendu de l'ouvrage collectif dirigé par Claude Durant et Alain Pichon: Temps de travail et temps libre, éd. De Boeck, 2001, 321 pages

Ce livre de sociologie du travail propose plusieurs éclairages sur l'évolution parallèle entre la diminution du temps de travail et l'augmentation de la productivité et de la flexibilité des horaires.

  • En 1848, le temps de travail représentait 70% du temps de vie. Ce ratio passe à 18% en 1980. Cette diminution est rendue possible par les progrès techniques et par l'augmentation de la flexibilité, notamment par l'instauration de l'annualisation du temps de travail.
  • Durant les années 1970 apparaît le flux tendu, suppression des stocks et production ajustée en permanence aux besoins du marché. En termes RH, la disponibilité et la capacité d'adaptation deviennent des compétences-clés.
  • Les auteurs montrent aussi que cette flexibilité des temps de travail a des impacts sur les temps non-travaillés. Ils constatent une atomisation et une désynchronisation des temps sociaux, avec une porosité croissante entre vie privée et professionnelle.
Laisser un commentaire0 CommentairesHR Cosmos

Marc Benninger est le rédacteur en chef de la version française de HR Today depuis 2006.

Davantage d'articles de Marc Benninger

Commenter

Ces articles pourraient vous intéresser