HR Today Magazine 4/2021

Entreprises apprenantes: ce qu'il faut retenir

HR Today a consacré son édition 4/2021 aux forces des entreprises apprenantes. Résumé des principaux enseignements de ce dossier.

1. Les vertus de la pensée systémique
Vulgarisée en 1990 par Peter Senge dans son livre «La Cinquième Discipline», la pensée systémique est au cœur de l’entreprise apprenante. Chaque individu influence le système et est à son tour influencé par le groupe/collectif/système. En clair: si vous pensez que votre entreprise dysfonctionne, vous faites sans doute partie du problème. Et plus vous essayez de corriger ce système, plus vous risquez d’aggraver son dysfonctionnement. Penser systémique implique donc un regard critique sur soi-même et un travail sur la relation à l’autre. C’est en soignant la relation et non en pointant du doigt que l’entreprise devient apprenante.

2. Ne pas agir avec précipitation
Devenir une entreprise apprenante prend du temps. Construire des relations saines et porter un regard critique sur nos actions implique de s’arrêter régulièrement pour observer et discuter du chemin parcouru. Ces moments contemplatifs sont souvent biffés en organisation. Nous passons d’un projet à l’autre sans s’accorder de pauses réflexives. Ces moments sont pourtant riches en apprentissages. Qu’est-ce qui a bien fonctionné? Quelles sont les forces du collectif? Quelles pratiques peuvent nous inspirer à l’avenir? Ces temps morts avant ou après une séance sont au centre de l’entreprise apprenante.

3. Le danger des processus aveuglants
L’histoire est jonchée d’entreprises qui ont fait faillite après des décennies de succès. Avec le temps, nous développons des modèles mentaux qui nous empêchent de voir la réalité, mouvante par nature. L’industrie automobile américaine n’a pas cru au lean management japonais et à leur production en flux tendu. Les entreprises meurent à petit feu, car leurs dirigeants se déconnectent progressivement de la réalité du terrain. Le CEO est souvent le dernier à comprendre que son entreprise coule. Être une entreprise apprenante implique ce droit à la parole critique, cette écoute des signaux faibles.

4. Valoriser le développement des individus
L’entreprise apprenante repose sur la capacité des individus à se développer. Cette maîtrise personnelle est l’écart qui existe entre une vision claire de votre destination idéale (dans 5 ans) et un regard lucide sur votre situation actuelle. Le regard objectif sur le moment présent est le plus difficile. Cette maîtrise personnelle implique une bonne connaissance de soi, d’être à l’écoute de son corps et de ses émotions. La maîtrise personnelle est enfin un état d’esprit, comme l’a décrit la psychologue américaine Carol Dweck (Growth Mindset). L’apprentissage vient par le travail, les essais et les erreurs.

 

Cet article est paru dans HR Today Magazine (no 4/2021).

Rendez-vous sur hrtoday.ch/fr/abo pour découvrir nos formules d’abonnement, y compris une offre d’essai pour seulement 49 francs.

 

Laisser un commentaire0 CommentairesHR Cosmos

Marc Benninger est le rédacteur en chef de la version française de HR Today depuis 2006.

Davantage d'articles de Marc Benninger

Commenter

Ces articles pourraient vous intéresser