Transformation RH

Le top 4 des défis RH pour 2019

Les perspectives des demandeurs d’emploi se sont nettement améliorées entre janvier 2018 et janvier 2019, avec une hausse de quelque 20% du nombre d’offres d’emploi publiées. Leur confiance dans le fait de trouver un poste dans les trois mois a en outre augmenté de 18% au T4 2018.

 

Le maintien d’une forte croissance des offres d’emploi publiées, le taux de chômage exceptionnellement bas à 2,6% et la certitude de pouvoir rapidement changer d’emploi poseront aux employeurs un important défi d’attraction et de rétention des talents en 2019. Cela impactera significativement les priorités HR.

Voici les quatre défis clés que devront relever les responsables RH en 2019 et quelques repères de bonnes pratiques:

  1. Concentrez-vous sur le bon avantage collaborateur: Selon l’Indice de Confiance de l’Emploi PageGroup (T4 2018), les principaux facteurs de choix d’un employeur sont un environnement de travail positif, l’équilibre privé/professionnel et l’accès à la formation. En termes de salaire, les attentes sont restées stables depuis le lancement de l’Indice en 2014, avec 55% des employés basés en Suisse n’espérant pas voir augmenter leur salaire dans les 12 mois suivants. Notre expérience de terrain révèle que nombre d’entreprise ont beaucoup d’avantages à offrir, mais les communiquent mal. Il suffit pourtant de montrer au candidat ou à l’employé la liste complète des options proposées.
  2. Sécurisez vos données collaborateurs: Le stockage des données collaborateurs et autres données de l’entreprises se fait de plus en plus dans le Cloud. Vos données collaborateurs sont donc bien plus vulnérables aux cyberattaques. Dans le même temps, l’introduction du Règlement général sur la protection des données (RGDP) a renforcé les pénalités pour violation de données – jusqu’à 4% du chiffre d’affaires mondial de la société ou 20 millions d’euros (au maximum). Les responsables RH collaborent étroitement avec les responsables Information et Sécurité pour proactivement identifier et prioriser les risques, détecter les violations, y apporter une réponse rapide et conseiller la direction en cas d’incident. Entre autres meilleures pratiques des entreprises, la rédaction d’un rapport trimestriel à destination de la direction.
  3. Rationnalisez vos opérations RH via l’Intelligence Artificielle: La technologie de l’IA transforme les départements RH – sans leur faire perdre leur raison d’être. Les responsables RH utilisent l’IA pour améliorer la productivité de leur service de façon décisive: recherche de candidats (Arya, Entelo), sélection des CV (Ideal, GoHire), automatisation des tâches administratives (Textio), effort centré sur la hausse d’efficacité et de productivité des RH (Workday, Ascendify, Everwise) et renfort d’assistants personnels dans le contexte RH (Leena AI, Amy Ingram). Nous constatons une forte demande de spécialistes RH ayant déjà utilisé ces outils avec succès et de responsables RH capables de trouver le juste équilibre entre automatisation et perspective humaine.
  4. #MeToo & diversité: Les employeurs les mieux positionnés ont intégré les valeurs de diversité et d’inclusion à leurs pratiques et à leur culture. Cela peut être par exemple des initiatives telles que des conseils exécutifs Diversité & Inclusion, qui contribuent à définir stratégie D&I et priorités et facilitent leur mise en œuvre. A la suite du mouvement #MeToo, ils ont aussi intégré et communiqué leurs valeurs, ainsi que leurs processus d’investigation et de rapport. La façon dont l’entreprise gère ces questions peut avoir un impact majeur sur sa marque et les spécialistes RH sont en conséquence en première ligne pour informer et apporter un soutien actif aux dirigeants seniors  pour renforcer ce type de pratiques.

Avec tous ces défis à venir, les RH n’ont jamais été mieux placés pour s’imposer comme conseillers et partenaires de confiance des CEO.

Laisser un commentaire0 Commentaires

Anthony Sorlin est Directeur, Human Resources, chez Michael Page. Active en Suisse depuis 2001, cette société identifie pour ses clients les meilleurs cadres confirmés par sélection et approche directe. Michael Page est une marque de PageGroup, un des leaders mondiaux du conseil en recrutement spécialisé. En Suisse, elle compte 3 bureaux situés à Genève, Zurich et Lausanne.

Davantage d'articles de Anthony Sorlin

Commenter

Ces articles pourraient vous intéresser