Exclusif

Neuvoo débourse 1,68 million de dollars pour le nom de domaine talent.com

Maxime Droux, fondateur de l’agrégateur d’emploi neuvoo, basé à Lausanne, dévoile ici en primeur les détails de ce repositionnement de la marque dans le secteur très concurrentiel des portails emploi. Sa société va également ouvrir des locaux à Zurich. Interview

Neuvoo vient d'acquérir le nom de domaine talent.com. Racontez-nous les détails de cette transaction?

L'opportunité d'acquérir un nom de domaine comme Talent.com était juste fantastique pour nous. Le nom «Talent» a une signification forte dans la communauté du recrutement et est facile à prononcer et à mémoriser. La transaction a eu lieu il y a environ deux mois. Après d'intenses négociations avec le vendeur, nous nous sommes mis d'accord sur un prix d'achat de 1,68 million de dollars. Nous avons par la suite collaboré avec Orizon Design, une société spécialisée dans le branding digital pour la conception du nouveau logo et des nouveaux visuels de la marque.

A quel moment allez-vous concrétiser ce rebranding de neuvoo?

C'est un processus qui va être très graduel et qui devrait pendre environ 6 mois. L'objectif est que la transition soit la plus douce possible pour nos utilisateurs. Les outils resteront exactement les mêmes (le moteur de recherche, le calculateur d'impôts, l'agrégateur de salaires) et les deux sites neuvoo et Talent.com fonctionneront en parallèle pendant la majorité de l'année 2020.

Expliquez-nous la réflexion stratégique derrière cette opération?

Neuvoo est une longue est belle histoire qui remonte à mai 2011. Nous avons maintenant plus de 75 millions d'utilisateurs qui consulte le site chaque mois. Neuvoo est devenu un des plus grand site de recherche d'emplois au monde mais nous ne voulons pas nous arrêter là. Notre but et de continuer notre expansion et pensons que le meilleur moyen d'atteindre cet objectif et d'investir encore plus dans notre marque. Talent.com nous permet d'atteindre cet objectif de la plus belle manière qu'il soit.

La Caisse de dépôt et de placement du Québec (CDPQ) a investi CHF 40 millions dans neuvoo en septembre 2019. Ce changement de nom était-il une de leurs conditions?

Non absolument pas. C'est une initiative des co-fondateurs de Neuvoo à laquelle nous réfléchissions depuis longtemps. Sans surprises, la nouvelle a été reçue de manière extrêmement positive. Talent.com est un nom puissant dans l'industrie et nous permet d'acquérir une nouvelle dimension. Nos partenaires de la CDPQ sont très enthousiastes car cela ouvre de nouvelles perspectives en matière de marketing tant auprès de nos candidats que de nos clients entreprises.

Vous projetez de vous implanter prochainement en Suisse alémanique. Pourquoi?

La Suisse alémanique en général et Zurich en particulier sont des marchés stratégiques pour nous. La Suisse allemande représente déjà la majorité de notre audience sur Neuvoo.ch (et bientôt ch.talent.com) et nous souhaitons encore renforcer cette position en 2020. A cet effet, nous allons ouvrir un bureau à Zurich en début d'année 2020. Le bureau zurichois viendra compléter la présence déjà forte des équipes européennes de Neuvoo/Talent.com à Londres, Paris, Munich et Lausanne.

 

Maxime Droux et neuvoo

Co-fondateur et responsable des régions EMEA et Asie de l’agrégateur d’emploi Neuvoo, le Fribougeois Maxime Droux, 36 ans, a effectué son MBA à l’IE Business School de Madrid. Fondé en 2011, Neuvoo utilise des algorithmes pour récolter les offres d’emploi publiées sur le Web. Le chercheur d’emploi est ensuite redirigé sur les jobboards nationaux. En huit ans, Neuvoo est devenu le troisième site de recrutement dans le monde, derrière LinkedIn et Indeed.

 

Laisser un commentaire0 Commentaires

Marc Benninger est le rédacteur en chef de la version française de HR Today depuis 2006.

Davantage d'articles de Marc Benninger

Commenter

Ces articles pourraient vous intéresser