Interview

«La technologie joue un rôle clé pour garantir de bonnes opportunités aux employés hybrides»

Près de 77% des entreprises suisses vont à l’avenir travailler de manière hybride, selon une étude récente de l’Université de Saint-Gall. Rudi Richter, d'Oracle en Suisse, analyse cette évolution.

L’enquête que la culture d’entreprise et le soutien aux collaborateurs constituent les principaux défis à cette évolution. C’est précisément à cet effet que les possibilités offertes par la technologie se retrouvent au premier plan pour les DRH et les dirigeants informatiques. En effet, aujourd’hui grâce à l'IA, les responsables RH peuvent identifier les lacunes en matière de compétences et favoriser le développement de carrière des employés. Parallèlement, les chefs d’entreprise peuvent obtenir une vue toujours actualisée des compétences de leurs employés pour les aider à attirer, développer et faire évoluer les bons talents. Rudi Richter, vice-président, applications pour la Suisse chez Oracle, revient sur le concept de l'employé hybride, de ses besoins et de ses exigences dans un environnement de travail changeant et de plus en plus hybride.

Le travail à distance semble avoir changé à jamais le fonctionnement des entreprises. Pensez-vous que cette tendance se poursuivra à l'avenir?

Rudi Richter: Le concept de modèles de travail hybride est apparu à une époque où la technologie revêt une importance capitale. Ce modèle a gagné en popularité auprès des employés et des employeurs en raison de sa nature flexible. Ce type de travail peut atténuer tous les effets négatifs du travail à distance, tout en conservant ses avantages, tels que l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée, l'augmentation de la productivité, la collaboration entre pairs et l'établissement de relations plus étroites avec les clients. Selon IDC, les employés travaillant à distance sont plus engagés et ont un sentiment de bien-être plus fort que ceux qui occupent des emplois non délocalisés.

Le travail hybride devrait se maintenir pendant un certain temps et continuer. Notre récente enquête AI@work a révélé que les priorités de la main-d'œuvre ont radicalement changé au cours de l'année écoulée et les employés privilégient leur santé mentale et physique et sont devenu plus alertes quant à l’environnement de travail. Ces aspects sont essentiellement des avantages de l'environnement de travail hybride.

Quel est le profil de «l'employé hybride» aujourd’hui?

Dans cette catégorie, on trouve la main-d'œuvre mixte ou les employés qui préfèrent travailler à la fois dans un environnement physique et à distance. Les employés peuvent travailler de l'endroit où ils le souhaitent, soit dans un lieu central, tel qu'un entrepôt, une usine ou un magasin, soit dans un lieu éloigné, tel que le domicile.  Ce concept était répandu et assez unique avant la pandémie, mais il est maintenant pratiquement devenu la norme. Les employés estiment qu'ils sont plus productifs dans un endroit plutôt que dans un autre et peuvent choisir de travailler dans cet environnement - ou de travailler dans une combinaison des deux.  Ainsi, la pandémie a été largement responsable de l’adoption de ce modèle.

En mode distant, les employés et les employeurs ont réalisé que le travail n'exige pas nécessairement une présence physique et que l'on peut combiner les avantages du travail à distance avec les possibilités de collaboration du travail en personne dans un lieu physique. En effet, au cours des deux dernières années, de multiples conversations ont eu lieu sur l'augmentation de la productivité dans le modèle hybride. Les employés ont fini par économiser du temps de trajet, travailler avec plus de flexibilité et d'autonomie, augmenter leur productivité, entre autres avantages, et en plus de cela, gérer leur niveau de stress.

Il est évident que les priorités et les attentes des employés ont radicalement changé. Selon vous, quelles sont les priorités les plus importantes de la main-d'œuvre à l'heure actuelle?

Les priorités des employés ont changé et leurs attentes ont également émergé au cours de ces dernières années. Cela a amené les gens à repenser leurs priorités professionnelles et les statistiques montrent que les employés ne sont pas satisfaits du soutien de leur employeur, qui devrait être plus à l'écoute de leurs besoins.  Les employés hybrides d'aujourd'hui envisagent leur carrière dans une perspective plus large et font des choix judicieux, l'accroissement des compétences et le développement professionnel étant des facteurs déterminants.

Comment la technologie peut-elle contribuer à l'avancement des priorités de la main-d'œuvre, comme le développement des compétences, qui reste un sujet de débat brûlant de nos jours, compte tenu de la nature dynamique des technologies et de l'environnement commercial actuel?

Nous avons vu les entreprises se numériser et accélérer leur transformation numérique au cours des deux dernières années, ce qui a entraîné un changement plus important dans les priorités et les exigences du lieu de travail. Cette transition a donné un aperçu de plusieurs paramètres clés de la croissance professionnelle, tels que l'amélioration des compétences, le développement de la carrière, le progrès technologique, etc. Parallèlement, les dirigeants du secteur des ressources humaines s'efforcent également de renforcer la résilience de l'organisation et de promouvoir la valeur ajoutée. En effet, le développement des compétences de l'employé hybride et l'évolution de ses priorités sont intrinsèquement liés, et ce à juste titre. La technologie joue ici un rôle clé pour garantir que les responsables RH disposent des moyens adéquats pour offrir à l'employé hybride les bonnes opportunités de croissance.

Les compétences sont au cœur de tout processus de gestion des talents dans une organisation; elles sont le carburant qui alimente la croissance de l'organisation. Les responsables des RH et des entreprises savent à quel point les compétences sont importantes pour la santé, l'agilité, la capacité de planification et les efforts de croissance d'une organisation. Mais il est difficile de maintenir une vision précise des capacités actuelles de l'entreprise en raison de la fréquence à laquelle les compétences changent dans le climat commercial et technologique actuel, qui évolue rapidement. La technologie crée de nouvelles compétences presque quotidiennement, les employés sont censés évoluer continuellement, et comme de nombreuses personnes décrivent des compétences similaires avec des mots ou des expressions différents, le réservoir de compétences potentielles pour une organisation est essentiellement infini.

L'importance de la technologie pour attirer et pour retenir les talents n’est plus un tabou et les entreprises ont désormais compris que c’est quand la DRH travaille de pair avec les dirigeants informatiques pour exploiter au maximum la technologie en place et identifier les possibilités d’automatisation des processus qu’elles tirent le meilleur parti de la transformation digitale. Nous avons le privilège de vivre à une époque où des technologies sophistiquées ont le potentiel de soutenir la main-d'œuvre, et en analysant les innovations constantes, cela s'améliorera à l'avenir. En ce sens, les solutions technologiques ouvertes et extensibles peuvent aller au-delà des actions traditionnelles des RH et peuvent être intégrées aux finances, à la chaîne d'approvisionnement et même à l'expérience client.

Comment les CHROs répondent-ils à la croissance de la main-d'œuvre hybride, et quels sont les défis auxquels ils sont confrontés aujourd'hui avec cet employé hybride?

D’après une récente étude de PwC, plus de la moitié des DRH questionnés (55 %) affirment que le plus grand impact potentiel du cloud sur leur entreprise serait de modifier les processus et les méthodes de travail. L’enquête a également mis en évidence les mesures concrètes que les responsables DRH peuvent prendre pour tirer davantage parti de la transformation cloud en particulier pour développement et la fidélisation des talents ainsi que pour la gestion du travail à distance et hybride

Nous constatons que cette nouvelle norme a tendance à être adoptée tous secteurs confondus et que les modèles de travail hybrides sont mis en place pour soutenir l'employé hybride. Bien que ce nouveau modèle soit le mieux adapté pour amorcer le retour au bureau après presque deux ans d'interactions virtuelles. Les CHRO ont un rôle plus important à jouer dans l'exécution et la mise en œuvre réussies de la culture de travail hybride et dans la manière de la rendre plus fructueuse. Il est évident que les départements RH élaborent également des stratégies intelligentes pour s'adapter à cette nouvelle normalité.

Nous avons collaboré avec PwC pour aider un certain nombre de clients à transformer les RH en transférant les fonctions essentielles vers le cloud. Les résultats sont souvent spectaculaires. Après avoir transféré sa fonction RH vers une plateforme cloud, une grande organisation de soins de santé a fait état d'économies prévues de plusieurs millions de dollars sur cinq ans. Le système RH basé sur le cloud a remplacé 40 systèmes distincts par un système de gestion du capital humain unique et unifié. La quasi-totalité (95 %) des politiques et procédures de l'organisation ont été normalisées dans près d'une douzaine de régions et sur plus de 1 000 sites. Les employés peuvent désormais s'occuper de la plupart des tâches liées aux RH grâce à un accès en libre-service à tout moment, en tout lieu et sur tout appareil.

Au lieu de considérer la Grande Démission comme une menace pour le succès de l'entreprise, certains responsables RH choisissent plutôt d'examiner les raisons pour lesquelles les employés quittent leur emploi afin d'encourager les employés les plus performants à rester pour développer leurs compétences et leur expertise - et contribuer au succès de l'entreprise. En outre, ils se concentrent sur le recrutement et l'expérience des candidats afin de pouvoir embaucher certains des talents qui quittent les entreprises concurrentes.

Les organisations se rendent compte de la nécessité d'investir dans une bonne technologie et des solutions d'avant-garde pour créer de meilleures expériences pour les employés. L'une de nos innovations les plus récentes est Oracle ME. Il s'agit d'une plateforme centrée sur l'employé, essentiellement conçue pour répondre à leur besoins pour le modèle de travail à distance ou hybride. Elle offre des capacités permettant de rationaliser la communication au sein de toute organisation, d'augmenter la productivité en guidant les employés vers des tâches pertinentes, et de mettre en relation les employés avec leurs pairs pour créer des réseaux professionnels et faire progresser leur carrière.

Quels sont les outils indispensables pour une bonne expérience client aujourd’hui?

L’enquête PwC sur les technologies RH a révélé que 95 % des responsables RH ont mis en œuvre de nouvelles méthodes pour suivre et rendre compte des mesures de productivité et de performance des travailleurs à distance ou prévoient de le faire. L’usage de la technologie pour augmenter l’engagement des employés est également essentielle. Sans oublier de suivre la productivité globale des travailleurs à distance par rapport à celle des employés sur place pour orienter d'éventuels changements dans les politiques de travail à distance ou les moyens dont disposent les chefs d'équipe pour rester en contact avec les gens qu'ils supervisent. L’identification est l’implémentation d’outils destinés à instaurer une culture de numérisation et apprentissage continus est aussi primordiale. Ici l’usage de la gamification peut souvent se révéler efficace.

Mais ce n’est pas exhaustif. Nous avons également collaboré avec Accenture, pour Zurich Insurance Group par exemple et l’adoption de l’Oracle Identity and Access Management grâce au quel les employés, les sous-traitants et les fournisseurs ont pu accéder plus facilement et plus rapidement aux informations et aux systèmes dont ils avaient besoin pour servir leurs clients dans le monde entier.

Un autre bel exemple est Deutsche Bahn, la société du chemin de fer national allemand qui est le premier fournisseur de services de mobilité et de logistique du pays. Le groupe Deutsche Bahn, offre des services supplémentaires de transport de passagers et d'infrastructure, avec l'aide de 330 000 employés répartis sur plus de 2 000 sites dans 130 pays.

Pour répondre aux exigences futures, et pour obtenir les résultats escomptés, la Deutsche Bahn a entamé une transformation fonctionnelle de son département RH. Pour soutenir sa transformation, l'entreprise a commencé la transition vers le cloud pour moderniser et numériser ces processus RH. En partenariat avec Oracle Consulting, elle a également construit une application de feedback innovante pour renforcer la culture de feedback interne de l'entreprise. En conséquence, l'entreprise a fait évoluer sa culture du lieu de travail et a considérablement amélioré l'efficacité de ses processus RH, tandis que sa fonction de gestion de la performance est désormais beaucoup plus étroitement alignée sur son activité principale - ce qui lui confère une plus grande agilité pour répondre à des exigences commerciales fluctuantes.

Un environnement connecté et virtuel est maintenant de mise et les entreprises ainsi que les employés en sont désormais bien conscients. La technologie adéquate est adoptée par les employés  est leur meilleur allié d’une organisation lorsqu'il s'agit de pourvoir  besoin de son personnel.

Laisser un commentaire0 CommentairesHR Cosmos
Texte: hrtoday.ch
Davantage d'articles de hrtoday.ch

Commenter

Ces articles pourraient vous intéresser