Vidéo

Compte rendu du livre de Samuel A. Culbert: Get rid of the performance review!, éd. Business Plus, 2010, 243 pages

Dans cet ouvrage, le professeur de management de UCLA Anderson School of Management démontre tous les effets pervers de l'entretien d'évaluation de fin d'année. Il propose de le supprimer et de le remplacer par un entretien de prévision (Performance preview).

  • Ce dispositif encourage la langue de bois et la culture du silence. Comme les collaborateurs ont peur d'être mal notés, ils évitent de critiquer leur manager ou certaines pratiques dans l'organisation.
  • Sous couvert d'objectivité, cet entretien est souvent instrumentalisé pour atteindre les objectifs fixés par la direction générale. Dans certains cas, il est même utilisé pour restructurer une organisation. Avec le ration 20/70/10, le 10% des effectifs les moins bien notés sont ensuite remerciés.
  • Samuel Culbert propose de le remplacer par l'entretien de prévision, une série d'échanges durant l'année où manager et collaborateur discutent des moyens nécessaires pour atteindre les objectifs de l'organisation. Il s'agit de comprendre la perception de l'autre pour aller de l'avant ensemble.
Laisser un commentaire0 CommentairesHR Cosmos

Marc Benninger est le rédacteur en chef de la version française de HR Today depuis 2006.

Davantage d'articles de Marc Benninger

Commenter

Ces articles pourraient vous intéresser